Point sur les marchés – Avril 2022

11 mai 2022

| Newsletter

Avril s’est avéré impitoyable pour les marchés financiers, avec des pertes importantes généralisées. Une forte aversion au risque a continué d’être alimentée par l’accélération de l’inflation, atteignant un sommet de quatre décennies aux États-Unis à 8,5% et la guerre en Ukraine qui pousse les prix des matières premières à des niveaux records. L’inversion de la courbe des taux américains, signe avant-coureur de récession, a également préoccupé les investisseurs. Enfin, les mesures de confinement imposées en Chine inquiètent, d’autant que l’économie chinoise ralentit déjà dangereusement. Les actions ont fortement corrigé, (Nasdaq : – 15%, S&P -8,80%, CAC – 2%, Nikkei – 5%) les actions américaines ayant affiché l’une de leurs pires performances mensuelles des deux dernières décennies, marquant leur plus mauvais début d’année depuis la seconde guerre mondiale. En termes de style et de secteurs, la “value” a largement surperformé la croissance et la Tech, tandis que les produits de base étaient les plus performants. Côté taux, la hausse de 0.50% de la FED fin avril était attendue mais les obligations souveraines ont continué d’être délaissées. Les rendements américains et allemands 10 ans terminait respectivement à 2,94% et 0,94%. L’or baisse étonnamment en dessous de 1900 $ sans doute à cause du très fort rebond du $ de 4.5% et le pétrole campe au-dessus de 100 $ le baril.