Point sur les marchés – Octobre 2021

9 novembre 2021

| Newsletter

Les inquiétudes de septembre ont déjà disparu en octobre. La FED et la BCE ont su parler comme il fallait aux marchés. Le tapering annoncé par Mr Powell est passé sans encombre et Mme Lagarde a promis qu’elle n’augmenterait pas les taux en 2022. Pourtant les craintes grandissantes de stagflation et de rupture dans la chaîne de production sont belles et bien là. La Chine qui pourrait être considérée comme la plus avancée dans le cycle post covid connait un ralentissement marqué et la hausse du prix des matières premières pourrait devenir un vrai frein à la croissance.

Le marché semble faire fi de ces risques et vouloir rester sur une bonne dynamique tant techniquement que fondamentalement. Après des hausses respectives de 7,1% et 4,6% en octobre, les actions américaines et européennes ont été chercher leurs plus hauts historiques. Le leadership de marché reste résolument pro cyclique avec les surperformances des semi-conducteurs et du transport représentatifs d’une croissance économique en 2022, plus robuste qu’initialement valorisée au cours de l’été. L’Asie ne profite pas de cette euphorie et affiche des performances deux fois moins élevées que les marchés américains et européens. Le $US est stable, le CAD gagne encore 2%, le 10 ans US remonte de 6 Bp à 1.56%.  

La première vague de publication du 3eme trimestre 2021 est bien avancée entrainant de nouveau des révisions positives des profits attendus en 2021 et 2022. Avec une valorisation relative aux marchés obligataires toujours favorables, il n’en fallait pas plus pour sortir par le haut de cette consolidation horizontale de l’été.